XIIème siècle

L’actuel prieuré est fondé en 1092 par le chapitre de Saint-Martin de Tours ; une communauté de cinq chanoines qui suit la règle de Saint-Augustin s’y installe.

L’église romane dont on possède encore aujourd’hui deux chapelles et le déambulatoire est construite.

L’ensemble des bâtiments monastiques est construit à la suite autour du cloître : salle capitulaire surmontée d’un dortoir, hôtellerie, infirmerie, réfectoire, noviciat…Histoires