Programmation 2020

Ne vous arrêtez point à la vieille prison

(Pour écouter le poème, veuillez cliquer sur la photo ci-dessus)

Ne vous arrêtez point à la vieille prison
Qui enferme mon corps, ni à mon poil grison,
À mon menton fleuri : mon corps n’est que l’écorce.
Servez-vous de l’esprit, mon esprit est ma force.
Le corps doit bientôt rendre en un tombeau poudreux
Aux premiers éléments cela qu’il a pris d’eux.
L’esprit vivra toujours, qui vous doit faire vivre,
Au moins tant que vivront les plumes et le livre.

Extrait de l’Élégie I au roi Henri III, 1584

Inscrivez-vous à notre newsletter