Les jardins

Les jardins mettent en valeur l’organisation architecturale du prieuré et son inscription dans l’environnement naturel. L’idée est de rendre sensible, de manière contemporaine, la réalité d’un monastère qui fut aussi, à la Renaissance, la demeure d’un poète.

 

L’ensemble du jardin est accessible aux personnes à mobilité réduite et propose de multiples cheminements qui respectent l’empreinte des bâtiments du monastère et les circulations anciennes.

 

Douze espaces différents alternent entre jardins symboliques (cloître, cimetière…), jardins utilitaires (verger, potager…) et jardins plus profanes (jardin des parfums, cour du prieur…). La variété des espèces végétales, leur symbolique, dont la rose si chère à Ronsard, leur ancienneté, caractérisent ce jardin par ailleurs respectueux de l’environnement.

 

Jardin des parfums, pergola, grand verger-bouquetier, potager des moines sont autant d’invitations aux voyages et à la découverte.

Un moment de détente

À l’ombre des arbres, allongé sur un transat ou accroché à une chaise dans les arbres, profitez du silence des lieux pour vous ressourcer.

 

Le potager des moines valorise les végétaux cultivés au sein des monastères au moyen-âge et que l’on faisait cuire dans un pot : les légumes racines, les légumineuses et les légumes verts. Les herbes aromatiques étaient utilisées comme condiments souvent à la place du sel.

 

Les carrés dans l’ancienne infirmerie rappellent l’usage des plantes dans l’élaboration de soins médicaux dispensés au prieuré. Le cimetière des religieux est principalement planté de lauriers nobles à la fois symboles d’immortalité et de connaissance (Ronsard est souvent représenté coiffé de lauriers).

Une visite en toute liberté

Lors de votre visite, vous pourrez avoir des informations sur les plantes des jardins grâce à des QR codes dans chaque espace de jardin.