XVème

Après l’apogée du 13e siècle, le prieuré doit subir d’importants travaux liés notamment aux problèmes causés par les inondations incessantes de la Loire.
Ainsi, dans le courant du 14e siècle, un logis - que Ronsard occupera au 16e siècle - est édifié pour le prieur.

Peu de temps après, on trouve trace d’un important don d’argent qu’Agnès Sorel fait à la communauté et de travaux de reconstruction de l’église qui sont semble-t-il financés par Louis XI, voisin du prieuré de par la proximité de son séjour favori : le château du Plessis-lès-Tours.

Au même moment, les sculptures des saints Cosme et Damien prennent place dans la chapelle principale dédiée aux jumeaux guérisseurs.